L’ostéopathie ?

Qu’est ce que l’ostéopathie ?

Un  esprit sain dans un corps sain. En voilà une idée qui séduit sur le papier, mais comment tendre vers le bien-être ?

Physiotherapist doing healing treatment on female shoulder blade.

Un esprit sain dans un corps sain

Lorsque vous venez en consultation pour la première fois, votre thérapeute établit un bilan global complet de votre état de santé : le diagnostic Ostéopathique.

Votre douleur peut provenir de loin, c’est pour cela que l’ostéopathe prend le temps de vous écouter et de vous examiner. Fort de cet examen initial, qui prend en compte l’histoire de votre douleur, le thérapeute traitera vos dysfonctionnements en profondeur pour vous apporter un nouvel équilibre.

Grâce à son examen clinique et des connaissances médicales précises, votre thérapeute saura comprendre ce qui est de son ressort, ou ce qui doit être référer vers d’autres professionnels de santé.

Après ce premier bilan, votre ostéopathe commence le traitement proprement dit. Il vise à soulager votre douleur tout en restaurant la qualité de vos mouvements corporels. La médecine ostéopathique postule en effet que si nos systèmes musculaires, osseux et organiques sont équilibrés, nous avons toutes les chances d’être en meilleure santé.  L’ostéopathie doit donc traiter non seulement la partie atteinte mais agir également sur l’équilibre de l’ensemble du corps.

Un rétablissement de l’équilibre global du corps, en corrélation avec un gain de mobilité des structures qui vous composent sont autant d’objectifs que votre thérapeute se fixera pour vous aider à accéder à un mieux-être.

La consultation se compose :

1) D’une phase de questionnement : votre thérapeute vous interroge sur vos antécédents médicaux, chirurgicaux et traumatiques, et s’intéresse à votre cadre de vie pour comprendre votre situation

2) D’une analyse : votre thérapeute observe la façon dont vous vous tenez et vous déplacez. Il procède ensuite à un examen palpatoire qui lui permet de déceler vos dysfonctionnements, vos tensions ou vos pertes de mobilité.

3) D’un traitement : votre thérapeute va enfin effectuer une série de manipulations douces et précises qui auront pour but de redonner au corps le mouvement musculo-squelettique dont il est accoutumé. Les manipulations sont adaptées à la situation de chaque patient, et ne constitue en rien un risque pour l’état de santé de ce dernier.

osteopignot-losteopathie-et-le-sport-1

Les contre-indications :

L’ostéopahie intervient en complément de la médecine traditionnelle.
Elle ne traite pas les maladies cancéreuses, dégénératives, génétiques, infectieuses ou mentales; ni les fractures et les luxations orthopédiques.

Elle constitue cependant un excellent complément de traitement pour améliorer votre état général, notamment en complément d’une rééducation en kinésithérapie.

Les indications :

  • LES ARTICULATIONS ET LES MUSCLES
    • Lombalgie: lumbagos et sciatiques…
    • Dorsalgies, cervicalgies: torticolis, coup du lapin, côtes ou « vertèbres déplacées » ou bloquées…
    • Entorses: cheville, genou, poignet…
    • Tendinites: tennis-elbow, golf-elbow, périarthrite…
    • Traumatologie du sport.
    • Certaines perturbations de l’articulé dentaire.
  • LE SYSTEME NERVEUX ET VASCULAIRE
    • Céphalées, migraines et certaines formes de vertiges.
    • Etat d’hypernervosité, d’anxiété, de troubles du sommeil, de stress, de fatigue, d’irritabilité…
    • Névralgies: cruralgies, sciatiques, névralgies cervico-brachiale et intercostales.
  • LE SYSTEME DIGESTIF ET VISCERAL
    • Troubles de la digestion: constipation, diarrhées chroniques, ballonnements, brûlures d’estomac, nausées, colites spasmodiques, difficultés de digestion.
    • Troubles génitaux-urinaires: suivi ostéopathique de la grossesse, congestion, règles irrégulières, douloureuses, douleurs lors des rapports sexuels, certaines incontinences…
  • LES SEQUELLES DE TRAUMATISMES
    • Accidents de la voie publique.
    • Conséquences des chutes et des chocs: coccyx, épaule, crâne…
    • Travail post chirurgical après cicatrisation.3749-coliques-nourisson-osteopathie_2
  • LES TROUBLES PEDIATRIQUES
    • Coliques et régurgitations du nourrisson.
    • Troubles du sommeil du nourrisson
    • Crâne plat et rotation de tête.
    • Conséquences d’un accouchement traumatique
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s